Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

23/06/2009

23 juin 2009

C'est curieux, mais aujourd'hui beaucoup se sont inquiétés du port de ce morceaux de tissu appelé "voile" pour la circonstance parce que porté par une belge d'origine turque mais désigné par ma grand-mère maternelle sous le terme de "fichu" lorsqu'elle se rendait dans les champs de son ardenne adoptive.

On a dit que c'était un signe d'appartenance religieuse.
Certains y ont vu des signes d'impérialisme religieux.
D'aucun ont dit que le tolérer parlait de liberté, d'humanisme.

C'est curieux, mais aujourd'hui personne ne s'est inquiété de ces quatre mains droites et quatre jambes gauches arrachées à Mogadishio, en Somalie pour punir quatre voleurs -ou supposés tels- selon les règles de la Charria. Le tribunal avait renoncé hier à exécuter la sentence... parce que selon lui la température extérieure excessive allait vider les quatre hommes de leur sang et entraîner leur mort.

On n'a pas dit que c'était une loi théocratique dépassée.
Certain y ont vu le respect de la volonté de Dieu.
Personne n'a dit que protester contre ce geste barbare parlait simplement d'humanité...