Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

10/07/2010

"Etre Homme, c'est être responsable..." (St Exupery)

Chère Tante Ursule,


Tu as sans doute entendu parler de cette histoire de prêtres pédophiles qui détruit de jour un jour un peu plus l'Eglise belge...

Et bien, figure-toi que si les administrateurs MR de la RTBF interdisent la présence à l'écran d'un quelconque politique du Vlaams Belang en voie de disparition, ils n'ont manifestement pas les mêmes états d'âme quand il s'agit de l'Eglise.
C'est semble-t-il cela qu'ils appellent la "libre pensée"...

Ainsi, ce jeudi soir, alors que je regardais le journal télévisé à l'heure de grande écoute : 19h30, ai-je été, disons "surpris" -voire heurté par la crudité des propos...- de voir une dame expliquer comment le sperme du surveillant salésien avait inondé le visage de son fils agé de 12 ans... il y a vingt ans.

Devant une église -que l'on suppose être celle du collège où se sont passé les faits-, elle exhibait une farde remplie de feuilles A4 écrites d'une main d'enfant, une photo de classe d'un petit garçon sur la page de garde, et pointait du doigt cette "petite bouche forcée d'accueillir le sperme de l'abbé éjaculant"(sic !!!).

Entendant cette description très "réaliste" (et par le détail) des abus de son fils, j'ai tout de suite pensé que cette maman avait illico presto dénoncé les faits à la justice et qu'elle témoignait d'une répression sans concession.
Mais non... elle se plaignait -seulement- de ne pas avoir été prise en considération lors de la confrontation d'une vingtaine de parents avec le cardinal Daneels. Confrontation organisée il y a une vingtaine d'années par l'abbé Rik Devillé.

Ah, me suis-je dit, voila enfin quelqu'un qui aura alerté la justice et protégé ce pauvre enfant...
Et bien non ! tant l'abbé Devillé que son association le Vlaamse Werkgroep Mensenrechten in de Kerk ont collationné pendant plus de vingt ans ce type d'information... par pur collectionnisme semble-t-il (rappelle-toi, le collectioniste c'est ce maniaque -au sens psychiatrique- de la collection)

Ainsi donc, voila qu'une maman parle à une heure de grande audience au nom de son fils -aujourd'hui âgé de 32 ans- pour expliquer qu'elle n'a pas agi, voila qu'un abbé n'a rien dénoncé à la justice et voila qu'un cardinal ne l'a pas crue... pendant vingt ans !!!

Tout cela, tandis que le journaliste de service s'inquiétait seulement de savoir si l'Eglise comptait dédommager financièrement toutes ces victimes...

Ainsi va l'époque...

Allez, je t'embrasse et à très bientôt...

Plots